Qu’est ce que l’éveil spirituel ?

 

Résultat de recherche d'images pour "citation illumination spirituelle"

« La pensée est toujours illusoire, c’est dans le ressenti et dans la contemplation de la beauté de la nature que la vérité de notre Etre se révèle..( Conscience). » Aiden

 

 

(*) L’éveil est une notion très connue, abordé librement dans les croyances tel que le bouddhisme et l’hindouisme. En ce qui concerne « l’illumination spirituelle », celle ci est abordée à maintes reprises dans la Bible. Tout est conscience et état de conscience.

Avant d’expliquer ce qu’est l’éveil (*) spirituel, (on peut aussi l’appeler l’éveil de la conscience), je vais vous parler de la conscience, même si bien évidemment, vous en avez très probablement une définition propre.

Le détail de ces trois formes de conscience se trouve dans mon dernier livre « Les femmes changeront le monde », j’en fait un petit résumé ici.

A priori la conscience, c’est la perception de ce que nous ressentons, de ce que nous comprenons de notre environnement, que ce soit l’environnement social, familial, environnemental. Etre conscient ou inconscient de ses actes, (valeur morale).

 

Il y a en fait 3 types de conscience:

-1/ La première conscience « contractée » « restreinte:

conscience contractee

Elle est faite de schémas à suivre, elle se nourrit du quotidien, de la vie moderne, de sa rigueur, de ses impératifs. Vous avez une vie familiale, une vie de couple, une vie sociale, un travail,…comme tout le monde me répondrez vous.

La plupart des personnes vivant dans ce type de conscience qui « comprime » l’être, oublient toute l’envergure d’une autre conscience plus large, plus « étendue » qui permet, de percevoir le début d’un certain bien-être que la plupart des gens recherchent.

Ce qui empêche la perception de tout « bien-être », de toute joie, est  que ce premier état de conscience est véritablement nourrit par la peur (peur de l’autre, de l’engagement, du rejet, du changement, du chômage, etc, etc) ainsi que par  la souffrance intérieure. Toute personne vivant son quotidien dans cette forme de conscience est « prise au piège » de son mental et de ses pensées négatives.

Tout ceci empêche une conscience plus large qui permet le réel détachement à percevoir tout bien-être, toute joie.

La conscience « contractée » est aussi nourrit par les mauvaises vibrations (tout est vibration). Se  concentrer sur le négatif, visionner des choses négatives, juger sévèrement et constamment les choses, émotions comme la rancœur, la jalousie, la haine etc…

Ce type de pensées vont créer des émotions et les émotions vont créer des pensées.vous attirerez donc à vous, ce que vous pensez ainsi que ce que vous ressentez au quotidien.

La peur, la haine, la colère sont créatrices de réalité, vous attirez alors à vous de mauvaises choses, de mauvaises expériences.

Le chemin spirituel est donc, d’apprendre à gérer ses pensées et ses émotions ! car les deux sont intimement liés. Vous ne pouvez agir uniquement sur les pensées. Il faut expérimenter une forme de conscience « plus large » qui vous fera connecter avec un réél bien-être jusqu’à « l’éveil de la conscience » .

 

2/ La conscience « élargie »:

zen

Lorsque vous vous retrouvez en « conscience élargie », vous avez une vision infiniment plus claire de votre avenir et de vos souhaits. Il vous semble que la lumière rentre dans votre vie. Votre perception du monde extérieur devient différente, grâce à cette nouvelle forme de « ressenti » de la vie. La connexion, avec vos rêves et vos projets, se réalise avec plus d’authenticité et de naturel, car vous vous laissez moins absorber par vos doutes et votre mental.

La « conscience élargie » ressemble au départ, et pour beaucoup, à ce que vous pouvez ressentir lorsque vous êtes au calme, en vacances, apaisé(e) dans une forme d’équilibre, dans un véritable lâcher-prise.

Dans cet état de nouvelle conscience assumée quotidiennement, beaucoup plus en équilibre avec votre intériorité, vous comprenez et acceptez petit à petit, qu’il y ait des gens avec des attitudes particulières qui leur sont propres. Vous prenez les choses moins à cœur. Vous vous nourrissez du positivisme de vos pensées et de vos actions. Vous aimez avec plus d’authenticité et moins de peurs et de préjugés.

Ceci apparaît d’abord dans des activités simples pour lesquelles vous vous canalisez, avec une énergie positive, dans le plaisir à profiter de l’instant présent, à être en communion avec la vie, à s’imprégner et à apprécier des moments simples d’échange et de partage avec les autres, mais aussi de communion avec la nature, tout cela sans jugement, sans réflexion, en laissant le mental de côté.

( extrait : « Les femmes changeront le monde » )

 

3/ « La conscience supérieure » ou la possibilité de faire UN avec la source ou la divinité, Dieu ( Prenez le mot qui vous convient).

Résultat de recherche d'images pour "eveil spirituel bouddha"

 

Le troisième état de conscience, le moins expérimenté et le moins connu, est un état d’éveil. Vous trouverez plusieurs définitions, plusieurs adjectifs pour qualifier la « conscience supérieure » ou tout simplement, ce qui se passe dans cet état de conscience.

Ainsi, on parlera de : plein éveil de la conscience, conscience éveillée, conscience christique, conscience divine ou encore de conscience pure, car la « conscience supérieure » serait l’expression de l’âme elle-même, ou bien simplement la « clé » vous permettant d’expérimenter cela, une fois l’âme éveillée à travers ce chemin de la conscience.

Eveil, illumination ! Les termes sont multiples, mais ils expriment la même idée : le contact avec votre SPIRITUALITÉ INNÉE, votre âme, en connexion directe avec l’Univers ou Dieu selon vos croyances.

Si vous en doutez, car l’existence de l’âme n’est pas prouvée scientifiquement, et différentes définitions en sont données, essayez simplement d’expérimenter les différents niveaux de conscience énumérés dans ce livre et de remplacer le mot « âme » par la définition de l’ETRE intérieur.

En état de « pleine conscience », la bonté et l’amour inhérents à l’essence même de votre « être intérieur et suprême », soit de votre âme, et de la source créatrice, deviennent des facteurs extraordinaires de création. C’est l’amour et la bonté qui ont ce réel pouvoir créateur. C’est donner pour sublimer, chacun à son niveau de possibilité, la création originelle, par une œuvre, une idée. C’est véritablement donner et non prendre.

Les hommes cherchent le pouvoir et façonnent des desseins matérialistes et souvent dévastateurs aux conséquences actuelles désastreuses pour l’environnement, l’équilibre de la planète (surexploitation des ressources, dérèglement du climat) et la paix entre les peuples, alors que le réel pouvoir créateur en adéquation avec LA création se trouve, au contraire, dans ce sentiment de joie, de bienveillance et d’amour. C’est dans ce sentiment de paix totale que se sont conçues les plus belles œuvres de l’humanité.

Cette réelle capacité créatrice se situe à ce niveau de pleine conscience. Bien entendu, tout le monde n’aura pas le talent, ni le génie d’Albert Einstein ou de Léonard de Vinci pour accomplir une œuvre vraiment extraordinaire, mais disons que votre créativité sera accrue et atteindra son niveau optimal.

De grandes figures de l’Art ou de la Science, comme pouvait l’être Albert Einstein, ont toujours reconnu que ce sont principalement les qualités humaines de bonté, et la grandeur d’âme qui façonnent la création. Albert Einstein qualifiait cela « de beau, de bon, de vrai » et pas uniquement ce qui avait trait à la connaissance et à la culture, mais aussi ce qui ressortait de la volonté de servir la création et de faire en sorte d’atteindre le cœur des gens.

Ces grands hommes « savaient » que c’était dans la connexion avec leur spiritualité, dans cette harmonie de paix intérieure, dans l’instant présent ainsi que dans la bonté, c’est-à-dire dans cette quête à vouloir apporter quelque chose de beau et d’utile humainement au monde que se façonnaient les œuvres.

( extrait : « Les femmes changeront le monde » )

——————————————————————————————————————-

En fait le chemin vers l’éveil est l’âme. L’âme est simplement la clé , votre GRAAL (*) intérieur.

——————————————————————————————————————–

 C’est ÊTRE avant d’AVOIR qui est important. La société actuelle nous pousse à avoir pour être (ego), or il faut être pour avoir (servir la création, l’humanité, chacun à son niveau de possibilité, cela est accessible à tous, car il s’agit uniquement de respecter des valeurs humaines en les faisant vibrer, s’exprimer).

 ——————————————————————————————————————-

Comment vivre l’éveil?

Être dans l’acceptation de soi et le lâcher-prise (sur sa vie, son passé, son présent, ses ennemis, etc.) ;

Abandonner son ego, rechercher un contact « sincère » avec son réel « moi », son être, son âme ;

Comprendre que les pensées prédominantes, positives ou négatives, sont essentielles pour construire et façonner votre vie ;

S’aider par le ressenti, en recherchant l’équilibre corps, âme et esprit, en cultivant les bonnes énergies par la méditation, les activités de sophrologie, de yoga, ou autres, et aussi par le don de soi (*);

Contempler et AIMER de façon gratuite les arbres, les oiseaux, les paysages, la nature dans son ensemble, aimer pleinement TOUT ceci, car la magie de l’univers divin commence ici !

Dieu (ou l’univers) est aussi en vous ! le divin est en vous, c’est une porte que vous ouvrez à l’intérieur de vous..!

Pratiquer la méditation. Ceci est très important pour se connecter avec son être intérieur et écouter sa voix intérieure, sa propre voix divine.

Rester en contact avec la nature, afin d’expérimenter une véritable retraite spirituelle intérieure.

Se connecter à sa propre spiritualité, à ses propres croyances en expérimentant cela, via l’amour ou différents niveaux de consciences étayés dans ce livre, pour pouvoir ainsi pleinement se connecter à son âme et à l’Univers ou Dieu selon ses propres croyances.

Adopter une alimentation la plus saine possible.

(extrait: Les Femmes changeront le monde)

(*) Le don de soi peut-être simplement l’expression d’un sourire bienveillant, d’un regard…d’une gentillesse..Simplement souhaiter avec son cœur le bonheur à chaque ETRE, chaque arbre, oiseau, de façon gratuite, juste aimer est déjà un don de soi, cela change son état de conscience, ses pensées et son ressenti, c’est ce qui embellit l’âme.

Ne pas le comprendre comme « sacrifice » !

la sagesse

—————————————————————————————————————

DROIT D’AUTEUR – AIDEN TRIMEAU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s