L’ego, le Jugement et la Conscience

Afficher l'image d'origine

Tout à été dit sur l’ego, et à quel point il est important de pouvoir lâcher prise afin d’expérimenter la conscience. Cet état de pleine conscience ou nous nous sentons liés à la nature, à la beauté, au Divin, à la paix. Comment faire la balance entre le lâcher prise et la possibilité de véhiculer une pensée, un avis sur quelque chose d’important , qui puisse permettre de véhiculer la lumière sur un sujet, sans que l’ego soit le moteur de notre réflexion et que le jugement devienne négatif? C’est en effet, un des risques majeur..

Le « désir » afin d’avoir pour Etre (ego) est une des dérives de notre société en oubliant d’Etre avant d’éventuellement avoir. Voila pourquoi le désir est très largement décrit dans le bouddhisme comme étant la barrière à l’éveil spirituel. Tant que nous désirons les choses ardemment pour nous mêmes, nous sommes prisonniers de notre ego.

L’éveil spirituel est un état d’ETRE qui , lorsque l’on a la possibilité de l’expérimenter,est donc un état de conscience ou l’on se sent comme rattaché à la nature. Cet état de conscience à la base, inné à chacun, est venu peu à peu à disparaitre chez la plupart des gens tout simplement et probablement à cause des excès de la vie moderne, de la nourriture, etc..

Effectivement, TOUT (l’univers, la nature dont nous faisons partit intégrante) est relié, et le rêve, je dirais même le fantasme absolu, serait que chacun puisse briller tout le temps comme un soleil ! Nous sommes des êtres incarnés uniquement SUR LA TERRE pour nous élever en conscience…Mais le fait est que, à moins d’avoir une vie ascétique comme le vécu Gandhi, la dualité entre notre mental et notre âme n’est pas simple. Il est donc, inutile de nier cela, et de le condamner durement, oui il faut nous aimer les uns les autres, c’est la clé, mais que faire de la dualité, et comment la gérer?

Beaucoup de gens « éveillés » (ou éclairés) comme pouvaient l’être Gandhi, mais aussi beaucoup d’autres, Martin Luther King, Mandela, Einstein, etc. ont dénoncé les choses qui venaient dans bien des cas, opprimer les plus faibles.

Dans mon livre « Les Femmes changeront le monde », je ne parle pas de devenir un(e) « superman/woman » ou un(e) « Zorro », un sauveur du monde à nous seul(e)  mais de se sentir assez confiant(e) et conscient(e) pour participer à un changement des consciences  et des mentalités  en ajoutant simplement sa pierre à l’édifice.. (blog, créations, etc. liste non exhaustive) afin de suivre aussi certains exemples ou il apparaissait courageux, mais surtout LEGITIME de dénoncer des sujets importants.

martin luther king

Le jugement n’est pas forcément négatif et est lié à la connaissance mais surtout ..à la conscience.. ! Dans l’intégralité du discours  » I have a dream »de Martin luther King », le texte est clair et objectif et dénonce le racisme …en vu de faire naitre l’espoir vis à vis de toutes les discriminations raciales.
De tout temps, ces grands hommes ont osé montrer du doigt « le diable » . Bien sur, ils avaient beaucoup de connaissances et une haute conscience et ont pu faire avancer les choses.
Le réel souci est la fragile balance entre l’amour, la paix, la non violence et l’envie de diffuser un message important SANS diffuser de la colère……!
C’est à nous mêmes de comprendre ( ceci est crucial et fondamental) que seule la lumière peut chasser l’obscurité tout en restant conscient des dérives de notre société.
 Afficher l'image d'origine
Martin Luther King est un bon exemple dans l’art de dénoncer des injustices inouïes , dans le respect de chacun et donc, SANS appel à la colère et donc à la haine…
 
Quant une âme me demande quel est le chemin de la lumière alors qu’elle est dans l’obscurité, je n’hésite  pas une seconde à lui dire toute la vérité sur la lumière et donc aussi sur l’ombre qui n’a jamais été aussi présente dans le monde de la spiritualité…
Il y a donc et aussi , une confusion entre les vérités spirituelles à respecter pour expérimenter la pleine conscience et la conscience liée au jugement positif du changement vers une terre nouvelle.
Quand Miguel Ruiz, (auteur des 4 accords toltèques) dit qu’il faut avoir une parole impeccable, il me semble qu’il s’adresse avant toute chose , à la personne lambda « comme tout le monde », celle qui « critique » ou « juge systématiquement tout » . Ces critiques là , (véritable poison mental), sont devenues une nourriture malsaine et quotidienne de la société actuelle.
  Afficher l'image d'origine
Oui ce type de jugement qui condamne l’autre, est un vrai enfer, une pollution de l’esprit et de la conscience mais surtout, l’éloignement du cœur , l’enfermement dans le « moi je », et l’éloignement de la compassion.., de plus TOUT ce que ce que l’on sème en énergie négative finit toujours par revenir à l’envoyeur.
Dans la citation de Gandhi « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » –  il y a clairement un appel au jugement de choses que nous pouvons changer…!
Tout est donc une question de conscience , de volonté, de connaissance, d’expérimentation, de réflexion, de cœur, de cheminement mais aussi d’humilité, ne l’oublions pas…
Elevons notre conscience, notre parole, afin de pouvoir  apporter notre cœur et notre lumière sur des sujets importants où nous pouvons tous apporter notre pierre à l’édifice d’une nouvelle terre…
………..Be the change, dans la lumière, la paix, l’harmonie 🙂 !
COEUR 2
—————————————————————————————————————————

COPYRIGHT – DROIT D’AUTEUR – AIDEN Trimeau – Si vous voulez copier ce texte merci d’indiquer la source, ne pas couper ou modifier les textes et le contenu merci: AidenTrimeau /spiritualiteinnee.wordpress.com)