Bienvenu(e)!

Mis en avant

Bonjour et bienvenu(e),

Ce site sur lequel vous vous trouvez, nouvellement nommé: « AIDEN TRIMEAU – Spiritualité innée  » est mon premier site, preuve de ma recherche et quête spirituelle.

Un nouveau site intitulé aidentrimeau.fr vient de voir le jour.

Il présente mes livres et résume les questions fondamentales que se posent les gens aujourd’hui.

Lire l’article  » Pourquoi la société est t elle si malade? » et les solutions proposées A, B, C

Pour les articles sur ce blog, n’oubliez de cliquer sur l’article et en haut à droite, de lire les commentaires et appréciations éventuelles des articles.

Bonne lecture !

AIDEN

Pourquoi la société est t elle si malade?


Temps de lecture: 5 mn

Bien sur, il s’agit ici d’un point de vue parmi tant d’autres cependant, laissez moi vous dire mon sentiment mais aussi la solution possible à tout ça, la lumière qu’il est possible d’entrevoir au bout de ce long tunnel:

A l’heure actuelle et étant donné la situation de tension extrême que nous vivons en France mais aussi dans le monde, il me semble utile aujourd’hui de lier la spiritualité et la politique au moins pour cet article. Dans l’idéal, il faudrait que la politique actuelle puisse permettre à chacun de récupérer  un niveau de conscience significatif, de façon à ce que la conscience globale puisse réellement évoluer de façon perenne.

Nous sommes pris à la fois dans un étau politique et un effondrement spirituel sur fond de cataclysme écologique qui semble inévitable. (Effondrement spirituel et manque de conscience individuelle et globale = contrôle mental de la population, réduite à ne vivre que pour consommer= stratégie politique à un très haut niveau).

La pauvreté continuant parallèlement d’augmenter et la situation globale préparant un futur très incertain (pour tous) a continué de faire monter les extrêmes. Ceci a contraint la population aux dernières élections à  voter une nouvelle fois ce qui nous a été en quelque sorte imposé, afin d’être sauvé des partis extrêmes….

Lire la suite sur articles et actualités:   http://www.aidentrimeau.fr

Petite histoire vraie

a-mere-teresa

C’est une histoire tirée d’un fait réel que j’ai vécu il y a une bonne vingtaine d’années.

Aujourd’hui dans ce climat de réelle et totale disharmonie , d’ injustices et de différences entre les riches et les pauvres, on a parfois tendance à tout regrouper dans un seul sac: il y aurait les gentils d’un côté ( les pauvres) et les méchants de l’autre ( les riches)mais bien évidemment, la réalité est plus complexe….

La réalité: c’est bel et bien une complexité de situations parfois inextricables qui peuvent rendre les gens aveugles, injustes voire cruels dans leur comportement.

Il y a donc quelques années,vivait une famille entière prise dans les dettes jusqu’au cou. Leurs dettes étaient telles, que plus aucune facture n’était payée et que les huissiers frappaient tour à tour à la porte. Un jour, ce qui devait arriver arriva et toute la famille fut mise dehors .

Une autre famille qui vivait en face, possédait une grande maison, et proposa gentille ment de recevoir cette famille en grande difficulté. Cette famille était assez aisée financièrement . Elle proposa de recevoir la famille « dans le besoin » dans leur grand garage car elle était composée d’une petite cuisine d’été. Il n’y avait pas d’autres commodités que la cuisine dans ce garage, et donc la famille  » accueillante et aidante » autorisa la famille « nécessiteuse » à utiliser régulièrement les sanitaires au premier étage, soit dans leur maison.

Elles trouvèrent un arrangement comme cela et étaient d’accord avec le fait que cette solution ne pouvait qu’êre transitoire et ne pouvait pas éternellement perdurer au delà de quelques mois. Tout cela était fait avec le cœur , de façon gratuite , sans aucun loyer. Juste une aide providentielle même si pas « idéale » ni « luxueuse ».

La famille qui se trouvait en grand besoin fut dans un premier temps très contente d’avoir une aide venant de cette famille « sauveuse » mais aussi une écoute .

Mais leur gratitude s’étiola très vite au fil des jours qui coulaient.

La famille « pauvre » fut finalement assez insatisfaite de ne pas se sentir « chez elle ». Pourtant, les gens qui recevait cette famille ne faisait pas de réflexions, étaient plus très « cool ».

Petit à petit, la famille pauvre ne vit que les défauts dans cet arrangement. Le garage était inconfortable , était dur à chauffer, manquait de lumière. De plus, il fallait respecter le calme de cette famille à l’étage. Eviter de faire trop de bruit. Le linge séchait mal car il y avait de l’humidité, cohabiter avec quelques araignées…Finalement, les reproches commencèrent à pleuvoir.. Il y avait aussi la porte du garage qui était dure à ouvrir, la machine à laver « laissée à disposition » qui essorait mal, l’entrée par le garage laissait passer de la boue etc..etc..

Petit à petit les semaines et les mois passèrent, la famille « dans le besoin » finit par reprocher complètement à la famille aidante de les avoir aider comme cela, leur reprocha même de les avoir mit finalement encore plus dans l’embarras. La famille « dans le besoin » finit par véritablement maudire la famille aidante quand celle ci ( au bout de 6 mois) leur demanda, combien de temps ils pensaient encore rester dans leur garage.

Un jour ,ils partirent du garage, en injuriant ceux qui les avait aider, sans la moindre gratitude, sans le moindre merci.

Mais la famille aidante n’arrêta jamais d’aider leur prochain, ils prirent cela comme un fait « exceptionnel » d’ingratitude qui ne venait en rien résumer toute la pauvreté , ni la misère des gens.

Ils restèrent ceux qu’ils étaient, des personnes biens, eux même enfouis dans des problèmes graves de santé et simples.

Ils savaient que ce qui comptait véritablement (et comme le disait si bien Mère Térésa) c’était ce lien fort de spiritualité avec l’éternel, avec l’univers, avec Dieu dans le fait d’aider l’autre.

Fin

AIDEN
———-

AIDEN TRIMEAU
Tout droits réservés

.

Pardonner à celui (ou celle) qui veut te mettre dans « une petite case ».

Résultat de recherche d'images pour "BEAU CHAMPS DE FLEURS"
Toi qui a besoin de me mettre dans une petite case, que sais tu de celle que je suis tout au fond de moi?
Ne vois pas que je suis autre chose qu’une profession, une image, l’ idéal d’une petite case à remplir dans tes choix parfaits de sélection des gens autour de toi?
Je suis moi, celle qui se cherche, celle qui se trouve parfois, celle qui rit, celle qui pleur, celle qui aime aimer, celle qui aime donner, celle qui se trompe, celle qui reconnait ses erreurs ou qui préfère les oublier…
Je ne suis pas celle que tu crois, mais qui crois tu que je sois?
Je suis comme toi, tout au fond de toi,
Trouves cet être précieux, l’âme éternelle, la beauté fusionnelle
Ce cadeau unique, magique et si poétique.
Peut t être l’as tu oublié, scellé, enterré, cet être précieux, dans un engrenage fallacieux?
Sur le nuage de ma solitude, je remplis mon coeur de ce soleil qui irradit, qui brille de mille feux, de mille pardons pour toi qui me juge pour celle que je ne suis pas..
Car c’est au fond de soi, au sein de sa foi.
Dans ce moment à soi…
Dans ce silence,
Qu’il y a une présence…….
Que tu ne vois pas, que tu ne saisis pas…
C’est dans ce moment éternel, dans cet amour divin, que je sais que je ne suis rien, ni plus , ni moins que toi, Je suis comme toi..
Qu’attends tu alors pour t’ouvrir à ma différence, elle n’est pas ta préférence,
Mais elle n’est qu’un mirage, le nuage de tes préjugés et lorsque tu l’auras accepté, tu pourras peut-être m’aimer.
Aiden
————————————————————————————————————————————
AIDEN TRIMEAU – COPYRIGHT

Le bonheur

 

 

Le bonheur, c’est s’émerveiller de petites choses en apparence anodines. Le bonheur c’est d’aimer. C’est contempler.

Le bonheur , c’est la liberté d’aimer sans rien attendre en retour. C’est la connexion avec ce qui nous entoure.

C’est l’instant fragile d’une symbiose parfaite entre notre âme et l’univers. C’est aimer la beauté de ce qui ne peut être possédé.

Le regard plein de tendresse d’une mère pour son bébé, le ruissellement de l’eau sous la pluie, la pointe de lumière qui scintille sur le parfait petit monticule de terre et apprécier l’empreinte de pied, que je n’y laisserai pas…

C’est aimer la fragilité de ce moment si court, si futile, si minuscule, et apprécier la magie d’être soudainement pris dans l’immensité de l’horloge de l’éternité, dans cet instant présent…

Aiden


AIDEN TRIMEAU

 

 

Le miracle de la beauté de la nature

Résultat de recherche d'images pour

Le miracle de la beauté de la nature et la contemplation de sa magnificence sont le lien avec l’absolu, le sublime,  la divinité.

« Dieu » n’est t il pas le plus grand des artistes ? pour ainsi chercher à réveiller chez l’homme un sentiment parfois refoulé tout au fond de son âme,  un sentiment d’émerveillement dans la contemplation naive  de sa création.

La perfection n’est pas ce qu’a créé l’homme de ses mains, la perfection est ce lien , ce sentiment si subtil qu’il peut retrouver en lui dans l’admiration de la beauté qui transcende son âme et son coeur  en parfaite conscience..

De là, il rendra un vibrant hommage, aussi modeste et  humble soit t il, au plus grand artiste de l’univers, dans la création de ce quelquechose qui étincellera et fera battre son coeur et résonner son âme..

C’est précisément ce lien qu’il y a entre la beauté de la nature et notre cœur qui résonne à l’infini, qui n’en finit pas de nous faire rêver, qui peut nous faire créer des choses, alors créons…

AIDEN

———————————————–

AIDEN TRIMEAU – COPYRIGHT

Aimer l’autre dans sa part de lumière

 Afficher l'image d'origine

Aimer l’autre dans sa part de lumière, c’est véritablement accepter l’autre dans ce qu’il a de beau, de magnifique et d’unique. Ce n’est pas le juger pour ce qu’il n’est pas ou pour ce qu’il devrait être, mais bien pour ce qu’il est dans ses qualités, et dans sa part de lumière.

Accueillir l’autre dans sa part de lumière, c’est voir la dualité de chaque être en lui, et comprendre ses failles, sans les juger. Si ses failles, ses défauts nous font du mal parfois, c’est que nous ne savons plus lire en nous-mêmes, nos propres failles.

Aimer l’autre dans sa part de lumière , c’est l’accueillir dans sa bonté, dans sa compassion, dans son amour qu’il a pour les êtres et les choses qu’il aime. C’est l’aider à voir en lui sa lumière.

Accueillir l’autre dans sa part de lumière , c’est transcander notre ego et aller plus loin en soi, pour mieux l’acceillir. C’est offrir ce que nous avons de mieux …ainsi si il ou elle nous juge pour nos défauts , nous continuer de l’aimer pour ce qu’il est en son âme.

Aimer l’autre dans sa part de lumière, c’est accepter l’autre comme il est tout en lui faisant ressentir que c’est la lumière, sa lumière, notre lumière qui nous a réunit…et qu’il n’y a donc que l’ombre qui peut nous désunir…

Aiden


AIDEN TRIMEAU – COPYRIGHT

Attention aux STARSEED ou ( les enfants des étoiles = fake !)

Résultat de recherche d'images pour "IMAGES STARSEED"

 

Nous sommes tous, des fragments, et ..poussière d’étoiles !

« L’histoire de l’Univers, c’est notre histoire car nous sommes tous des poussières d’étoiles ».

TRINH XUAN THUAN    – Astrophysicien –

Après les enfants Indigo, un nouveau terme à la mode « starseeds ». Le terme Starseed ( ou enfants des étoiles) est un terme savamment inventé et devenu commercial.., .

En effet, l’astrophysicien  Trinh Xuan Thuan dit que TOUS, c’est à dire NOUS TOUS, la planète, les humains et les animaux, et pas seulement quelques « élus » , venons tous de fragments, de poussière, qui composent le début de l’univers…soit des étoiles…

Voila d’où vient le terme « starseed », très en vogue et mis sur la place, par le business de l’ombre ( soit la branche « Dark side » du New Age), qui a indéniablement les moyens financiers de faire de belles vidéos, blogs, livres, d’employer de faux guides spirituels, visant à faire rêver la personne en quête de réponses spirituelles et existentielles en utilisant à merveille le vrai et le faux!.

Mais surtout à éloigner chacun de la vraie spiritualité à ETRE, selon son âme et conscience et pouvoir ainsi devenir un réel acteur du changement pour un monde plus compatissant, beau, juste, éthique etc…. ), tout en faisant consommer, la personne en manque de réponses, de multiples produits…la boucle est bouclée.

 

Voir l’ article sur ce blog:  » Que penser du New Age? »

 

Dans son livre: « Face à l’Univers », l’astrophysicien, Trinh Xuan Thuan cite:

« Les étoiles sont nos lointains ancêtres et nous partageons tous la même généalogie cosmique. Nous sommes les frères des lions de savane et les cousins des coquelicots des champs. »

http://www.trinhxuanthuan.fr/

 

Bien sur cela n’élimine pas la question Divine, bien au contraire..!

Afficher l'image d'origine

 

Toujours dans le livre  » Face à l’Univers, Trinh Xuan Thuan, Astrophysicien, rappelle qu’il ne croit PAS aux extra terrestres dans le sens ou la vie extra terrestre n’est toujours pas prouvée, c’est juste une possibilité…

Même si la vie extra terrestre fait toujours débat, elle suscite souvent une excitation qui peut faire oublier à chacun, que nous nous sommes tous réincarnés SUR LA TERRE pour nous élever en conscience…

Aussi tout ce bruit, ces milliers de vidéos sur les ovnis sans jamais AUCUN message de leur part…!

Le but ne serait t il pas de nous éloigner de la vraie spiritualité, et de transformer celle ci en simple divertissement?

Encore une fois, voir l’ article sur ce blog,   » Que penser du New Age? »

Selon mon point de vue, nous ne nous réincarnons PAS de planète en planète mais bien à travers plusieurs vies et uniquement sur cette Terre! Le but étant que l’âme cherche à s’élever en conscience…

Lire mon livre  » « Vérité » laissé à un prix symbolique sur Amazon ( en version numérique) pour comprendre pourquoi nous nous réincarnons éventuellement et subissons le « Karma »…Chacun étant libre, bien évidemment, d’y croire ou pas..

 

COEUR 2

————————————————————————————————————————————